«

»

Robert Johnson est la source du blues.

Je viens de terminer un article / documentaire sur Robert Johnson, le bluesman du début du siècle dernier. J’en ai profité aussi pour réorganiser la page des Articles en attendant de publier les autres dossiers.

Robert JohnsonOn connait tous cette fameuse légende selon laquelle il aurait appris à jouer le blues avec le diable. Pour rappeler un peu les circonstances de cette légende, il semblerait que Robert Johnson se soit fait ridiculiser par un bluesmen célèbre de l’époque, Son House; qui lui conseille d’arrêter la guitare parce “qu’il fait fuir les gens quand il joue” ! Pourtant Robert jouait déja depuis un moment avec l’aide de Willie Brown (harmonica) et de Charlie Patton. Il décide donc de quitter la ville et n’en reviendra que deux ans plus tard, formé entre autre par Ike Zinnerman, son mentor. Son House est abasourdi par les progrès du jeune Robert Johnson et c’est à ce moment que la rumeur nait. Il raconte s’être perdu un soir à un carrefour, que le diable s’est présenté et lui aurait apprit le blues. Moyennant son âme en échange de ce don, quand même ! Malin le diable… Pour ceux qui ont l’aventure dans le sang et une guitare, ça se situerait à un carrefour vers Clarksdale dans le Mississipi. Bonne chance, repassez dans le coin si vous trouvez.

Lire la suite de l’article.


Avant de partir n'oublie pas d'aller voir ces articles !


  • Ouverture du site robertjohnson.fr
  • Scott Henderson Blues Band: « Dog party »
  • C2C du pur son aux accents blues !
  • Best of 2011.
  • Savez-vous reconnaitre le son d’un câble de guitare ? (vidéo n°2)
  • Découvrez cette guitare hybride venue du Québec
  • Défi Guitare-live: « lance roquette »
  • Qui veut apprendre à jouer « Je l’aime à mourir » ?

  • Laisser un commentaire

    Votre adresse ne sera pas publiée.

    Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>